Quand je pense aux métaux, je pense à une matière froide. Mais quand j’entends parler des employés de Produits Métalliques Bussières et que je lis sur leur mode de gestion, c’est de la chaleur que je ressens. Quel contraste étonnant!

L’humain au coeur de l’organisation, je l’ai senti dès que j’ai eu la chance d’échanger avec le propriétaire Steve Bussières. Je vous partage ce moment de conversation avec lui.

LA NOTION DE RELATION EN GUISE DE TOILE DE FOND

Tout d’abord en me rendant sur le site de Produits Métalliques Bussières, on peut y lire le mot du président. Ces quelques phrases ont particulièrement attiré mon attention :

« …nous transformons le métal en feuille, mais au-delà de notre métier, nous bâtissons des relations. (…) la valeur d’une entreprise se mesure davantage dans la longévité des relations avec ses clients qu’à travers la croissance de son chiffre d’affaires (…) mon bonheur au travail! Bienvenue chez nous, bienvenue chez vous! »

Vous pouvez maintenant convenir avec moi du côté invitant du message. Tellement, que même si je n’ai aucunement besoin de produits du métal, j’ai le goût d’en savoir plus!

CHANGEMENT DE PARADIGME MANAGÉRIAL

Comme tout entrepreneur, Steve souhaitait le succès de son organisation. C’est pourquoi il a suivi diverses formations, dont une à l’École d’Entrepreneurship de Beauce. La méthode d’enseignement préconisée par cette dernière est le transfert de connaissances et d’expériences entre entrepreneurs.

C’est ainsi qu’il a assisté à la conférence de Rémi Tremblay de la Maison des Leaders. Cette rencontre a fait ressurgir en Steve ses valeurs humaines et son goût de prendre soin de l’humain. Voici d’ailleurs une phrase qui traduit bien cette philosophie de Steve.

« Professionnellement, je veux bâtir, en équipe, une grande entreprise qui fera une différence positive et durable dans la vie des gens qui graviteront autour d’elle.

J’aime bien la phrase suivante : Le succès ne se mesure pas à l’altitude à laquelle tu t’élèves, mais à combien de gens tu amènes avec toi. »

Entre une gestion managériale traditionnelle et le souhait d’humaniser son organisation, c’est en approchant l’entreprise Libérée que Steve trouve son style de management.

UN LABORATOIRE À SAVEUR HUMAINE

L’entreprise Libérée est une forme de laboratoire à saveur humaine. Le point de départ est de placer l’humain au centre de l’organisation, de mettre sa confiance en l’humain.

Le premier geste de Steve Bussières pour son entreprise a été d’abolir le punch et de faire confiance à l’être l’humain.

« L’employé nous indique le nombre d’heures qu’il a fait dans la semaine et ce temps s’en va directement au service de paye sans approbation », indique Steve.

Il ajoute « Mes employés souffraient que les autres décident à leur place. Nous nous sommes placés en mode écoute. Non seulement on donne le droit de parole aux employés, mais aussi le droit de décider. Mais quand on décide, il y a les responsabilités qui viennent avec, notamment de répondre de nos décisions face au client. Ce peut être inconfortable et surtout ça défait les repères pour les employés. »

PRENDRE SOIN DE…

Steve m’explique que le mode de gestion mis en place se traduit par prendre soin 3 éléments indissociables :

  • Prendre soin du client
  • Prendre soin de l’entreprise
  • Prendre soin de l’employé

«Sous ses trois piliers repose l’équilibre qui assure la pérennité de l’entreprise. Oui, l’un des objectifs est d’offrir un rendement à l’actionnaire mais aussi, il faut générer de la profitabilité pour assurer le développement de l’entreprise et partager une partie de la richesse avec ceux qui y ont contribué, nos employés. »

« Autre exemple, en ce moment, on se doit de prendre soin de l’entreprise en procédant à des mises à pied. La méthode traditionnelle amènerait le gestionnaire, donc moi, à définir qui et quand effectuer ces mises à pied. La situation a été soumise aux employés en leur présentant les défis actuels du secteur dans lequel nous évoluons. Les employés ont ensuite déterminé eux-mêmes des solutions. Par exemple, l’un propose de prendre son congé de paternité maintenant, un autre irait travailler pour un ami pour une période, et cetera. »

« Ce sont les employés qui ont trouvé les solutions auxquelles je n’aurais pas pensé. J’ai fait confiance à mes employés, en leur intelligence collective pour prendre les meilleures solutions, pour prendre soin de l’entreprise.»

L’ENTREPRISE LIBÉRÉE C’EST…

Sur le blogue de Produits Métalliques Bussières, Steve nous donne une définition de ce qu’est l’entreprise Libérée:

« L’entreprise Libérée est un type de management qui est basé sur la confiance envers les employés. Puisqu’il est plus flexible que le modèle traditionnel, on y retrouve une dynamique de travail changée pour le mieux. Les systèmes hiérarchiques et les systèmes de contrôle tombent pour faire place à la gestion par l’employé. »

À savoir que le type de gestion de l’entreprise libérée …« s’appuie sur des recherches de théoriciens du management, datant des années 60 portant sur la motivation au travail». Ces recherches partent de convictions disant que si les conditions sont réunies, l’homme cherchera volontiers à accomplir au mieux son travail.

Je vous invite à lire l’article qui suit L’entreprise Libérée: au-delà de l’utopie; faut-il miser sur une autonomie maximale des collaborateurs? Il offre une excellente synthèse du fonctionnement de l’entreprise Libérée. Vous pouvez aussi en connaître plus en lisant le livre de Frederic Laloux’s Reinventing Organizations.

Je viens de tomber sur ce reportage réalisé par Télé-Québec l’émission L’avenir nous appartient : spécial monde du travail. Dans la première partie, il y a une entrevue avec Steve qui nous présente comment ils ont intégré l’entreprise libérée. Bonne découverte!

Clique pour écouter! 👉 L’avenir nous appartient : spécial monde du travail 👈

POUR TERMINER…

J’espère avec cet article vous aura donné le goût d’explorer de nouvelles avenues de gestion centrée sur l’humain.

Je vous laisse sur un mot de Steve Bussières « L’entreprise Libérée, c’est changer nos repères et placer notre confiance en l’humain. »

Et sur une citation qui en dit long et que j’adore

« Se réunir est un début, rester ensemble est un progrès, travailler ensemble est la réussite. »  Henri Ford

Produits Métalliques Bussières

#COLLABORATION #CONJUGUERORGANISATION #BONHEURAUTRAVAIL #HUMAINCOEURORGANISATION

Nathalie FORTIN Cocréatrice de changement

Pin It on Pinterest

Share This