Vous connaissez Monsieur et Madame Bienveillant? J’ai pris un moment pour les rencontrer et je vous partage leur histoire.

QUI SONT-ILS?

Gracieuse Bienveillant est cette femme altruiste, c’est-à-dire qu’elle s’intéresse à autrui. Gracieuse manifeste de la générosité et le tout avec un certain détachement personnel.

Pour sa part, Clément Bienveillant adore aller à la découverte de l’autre, aller dans son univers. Son objectif est de comprendre les à priori, les valeurs, les priorités, bref tout ce qui compose l’univers de l’autre ou, si vous préférez sa compréhension du monde.

Gracieuse et Clément se sont rencontré dans un milieu de travail, l’entreprise Malsaine inc.. Ils ont vite découvert que ce milieu, ou Monsieur Stress et Madame Anxiété régnaient, en était un qu’on pouvait décrire de milieu tout à fait malsain.

En fait, Monsieur Stress et Madame Anxiété s’assuraient que les communications soient déficientes et encourageaient, tout et chacun, à se parfumer avec la fragrance ÉGO. Conséquence, plus rien n’allait dans cette entreprise.

 

TOUT LE MONDE, PERSONNE, QUELQU’UN ET CHACUN

Monsieur Stress et Madame Anxiété y allaient avec grande énergie afin de s’assurer que le milieu regorge d’insatisfactions, de frustrations, de burn-out, etc..

Leur meilleure astuce entourait la gouvernance organisationnelle, ou si vous préférez le qui fait quoi. Madame Stress et Monsieur Anxiété s’assuraient que personne ne comprenne ce qui était à faire et surtout que personne ne le prenne à charge.

Pour bien comprendre, je vous invite à écouter cette petite histoire. L’histoire de ces quatre employés Tout le monde — Quelqu’un — Chacun et Personne.

Résultats de leurs manigances: la méfiance, la condescendance et surtout les départs d’employés devenaient chose courante.

 

QUAND RIEN NE VA PLUS

À l’arrivée de Gracieuse et Clément Bienveillant dans l’entreprise, ils se sont vus confier les dossiers entourant la satisfaction client et la gestion des ressources humaines.

Des plaintes, des congés de maladie, des remboursements, des pleurs, des départs, des retours de marchandises, etc. occupaient toute leur journée.

Gracieuse et Clément trouvaient complètement toxique ce milieu et commençaient eux-mêmes à ressentir les contrecoups.

Face à ce constat, ils décidèrent d’aller discuter avec le propriétaire Monsieur Découragé.

 

AUX GRANDS MAUX LES GRANDS REMÈDES

Les bienveillants présentèrent à Monsieur Découragé, Espoir de son prénom, leurs constats. En fait, ils ont posé un diagnostic.

Ils voyaient bien que Monsieur Stress et Madame Anxiété ne semblaient pas avoir de mauvaises intentions, mais que leurs agissements n’étaient pas appropriés. Nous pensons que leurs méthodes de travail sont complètement dépassées.

Comme premier pas permettant de changer les choses, nous aimerions vous proposer un code de conduite. Ce code aurait comme prémisse l’humain et s’assurerait de le placer au centre des préoccupations. Ce code n’amènerait Chacun, Tout le monde, Personne et Quelqu’un à mieux vivre dans notre entreprise.

Conjuguer l’organisation en plaçant la bienveillance de tous! Un code de conduite nous permettant de mieux Conjuguer l’organisation dans l’espace du NOUS.

Évidemment, Monsieur Compréhension, Stress et Madame Indulgence Anxiété seront invités à collaborer et à mettre en application ce tout nouveau code de conduite pour la prochaine année.

Le propriétaire, Espoir Découragé accepte et attend ce code de conduite avec impatience!

 

#bienveillanceautravail  #bonheurautravail  #creativite

 

Nathalie FORTIN Cocréatrice de changement